Pour cette deuxième édition de l’année 2018, c’est Régis Maulois qui a présenté son travail de recherche au Centre Rèpriz. Sa présentation portait sur la thématique suivante: « résistances artistiques et influences socioculturelles émanant du gwoka, du reggae jamaïcain, et du hip-hop américain ».
Cet espace était co-animé par Nadège A. SAHA, directrice du Centre Rèpriz et Régis MAULOIS, docteur en études ibériques et latino-américaines et membre de l’association Rèpriz.

Mots clés:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *