Faites Connaissance avec : Félix Cotellon

 dsc3513

Biographie

Félix Cotellon est né en 1948 à Sainte-Anne. Bâtonnier de 2005 à 2007, avocat inscrit au barreau de Guadeloupe depuis 1977, il a été responsable de la section guadeloupéenne de l'association caribéenne des juristes, puis président du syndicat des avocats de Guadeloupe (SYAGUA) de 1995 à 2000. Homme d'engagement, Me Cotellon s'est beaucoup investi pour la défense du patrimoine culturel et naturel de la Guadeloupe, sa terre natale. Après avoir été quelques mois président de l'Association Générale des Etudiants Guadeloupéens (AGEG) en 1973-74, il a été responsable de la première commission culturelle de l'Union Populaire pour la Libération de la Guadeloupe (UPLG) jusqu'à son départ de l'organisation en 1992. Félix Cotellon a aussi créé et présidé des associations de défense de l'environnement telles l'association Bois Jolan sé tannou et le Comité déviation Sainte-Anne: respect et responsabilité, mais c'est en tant représentant du Comité populaire de Sainte-Anne qu'il a conduit la liste Sainte-Anne ensemble et qu'il a siégé au conseil municipal de la Commune pendant quatre ans, de 2002 à 2006. En Guadeloupe on le connaît surtout pour son action militante en faveur de la musique et de la danse traditionnelle, et pour le Festival de GwoKa (FGK) qu'il a fondé en 1988 avec le Comité d'Animation Sportive et Culturelle (CASC), une association dont il a assuré la présidence jusqu'en 2010. Grâce à l'expérience accumulée en tant que président du CASC-FGK, il s'est vu confier en 2002 par la DRAC-Guadeloupe la charge de mettre en place un centre de musique et danse traditionnelles. Son expertise en matière culturelle lui a permis d'être auditionné à Vittré, en février 2008, lors de la réunion du comité subsidiaire pour l'élaboration des premières directives opérationnelles de la convention de l'unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Félix Cotellon préside le conseil d'administration de Rèpriz, Centre régional des musiques et danses traditionnelles et populaires de Guadeloupe (ONG unesco), depuis sa création en Juillet 2005.